PÊCHE

La pêche sur le lac Kivu
En 1956, un Agronome Belge, A COLLART, a transplanté des poissons « Ndakala » et « Lumbu » du lac Tanganyika au lac Kivu. A partir de 1974 la présence de lumbu a été enregistrée et aujourd‛hui, cette espèce constitue au moins 90 % de la faune répandue dans le lac.

Deux types de pêche se pratiquent au lac Kivu : la pêche traditionnelle par un équipement très rudimentaire (pirogue taillée dans un tronc d‛arbre, filets de dimensions réduites, lignes) et un rendement très faible. La pêche artisanale qui résulte de l‛amélioration d‛engins utilisés dans la pêche traditionnelle. L‛équipement consiste généralement en 3 pirogues attachées par de longues perches, de filets et un système d‛éclairage constitué par des lampes.

La pêche au lac Tanganyika
Le lac Tanganyika constitue la frontière naturelle entre la RDC et le Burundi. Les principales espèces de poissons sont les ndakala et les lumbu. L‛exploitation halieutique sur le lac Tanganyika est caractérisée comme sur le lac Kivu par la pêche traditionnelle et la pêche artisanale.

Partager sur :