Sud-Kivu : LWANGOMA, MUSHWESHWE et LUHIHI entre les mains de NYAMUGABO et SHADARY du FCC

La rive côtière de l’axe Nord du territoire de KABARE tombe entre les mains du Front Commun pour le Congo, FCC.
Le Gouverneur de Province Maître Claude NYAMUGABO BAZIBUHE lors sa première visite à Lwangoma dans le groupement de Bushumba en territoire de Kabare a été acceuilli par un bain de foule éberlué de voir le premier Gouverneur de Province depuis l’époque belge à fouler le sol de LWANGOMA.

Le numéro 104 à la députation nationale dans la circonscription électorale de Kabare se retrouve en face d’une marée humaine scandant des chansons qui vantent les réalisations de leur digne fils « Mwana w’eka » ou fils du terroir en français
comme ils aiment affectueusement l’appeler.

C’est la Fondation MIRUHO MUGOROZI STÉPHANE a déplacé le Gouverneur et qui va construire l’école, le collège MIRUHO.

L’objectif est de sensibiliser la population à s’approprier le processus électoral en cours et transmettre les chaleureuses salutations de Emmanuel Ramazani, candidat du FCC le 23 décembre, à la population de KABARE.

Sur place le numéro UN de Province pose de la première de construction d’une école moderne du promoteur Stéphane MIRUHO, nom de la fondation qui porte le même nom.

Qualifié d’oiseau rare par ses administrés, Maître Claude NYAMUGABO va répondre à certains problèmes sociaux formulés par ses administrés. Construction d’un marché, renforcement de l’effectif de la police, Lobby au près de la SNEL pour électrifier la zone, pour ne citer que ceux-là.

Une vache en nature lui est offerte, signe traditionnel pour prouver la franche collaboration.

Après LWANGOMA, Maître Claude NYAMUGABO se rend à MUSHWESHWE dans le même territoire.

Accompagné d’une foule immense, le jeune Gouverneur a parcouru en athlète professionnel digne de la course de marathon du 1000 mètres, deux kilomètres à pieds pour se rendre à sur place.

Là bas, il a visité le marché qu’il va financer sur fonds propres pour réhabilitation et dont les travaux démarrent la semaine du 12 novembre 2018.

Une fois de plus, le Gouverneur y a prêché la vision du chef de l’état Joseph Kabila dans son souci de préserver l’équilibre démocratique du pays en désignant Emmanuel Ramazani SHADARY comme dauphin à l’élection présidentielle.

Après MUSHWESHWE, prochaine étape LUHIHI, là aussi « Mwana’weka  » est le premier Gouverneur a piétiné ce sol. Il est accueilli par les sages de la place et un nombre stratosphérique d’habitants ravis de voir celui qu’ils ont à leur tour baptisé « Nyamokola » (celui qui donne ce qui manque), dans ce groupement qui comptent 36 villages.

Un marché sera construit à partir du lundi 12 novembre par la fondation Maître Claude NYAMUGABO sans oublier des fils électriques qui seront achetés pour l’électrification de la contrée après les doléances des habitants.

Ces derniers ont vanté le travail de NYAMUGABO à la tête de la Province. Depuis le mois de Mai cette année aucun cas d’attaque d’hommes en armes n’a été signalé grâce à l’opération TUJIKINGE que prône son Excellence Maître Claude NYAMUGABO, à en croire les témoignages des habitants.

De LUHIHI à Bukavu en passant par Katana, Kavumu et MUDAKA, au volant de sa Jeep, le Gouverneur n’a cessé de descendre de son véhicule pour saluer des foules spontanées de personnes venues l’ovationner.

Sans doute, après cette décente le nom de NYAMUGABO et de SHADARY, le 104 et 13 resteront à jamais gravés dans la mémoire des habitants du territoire de Kabare jusqu’au 23 décembre 2018 et au-delà cette date des scrutins électoraux.

Musaba Proust et Aaron Basimarha/Cellule de Communication du Gouvernorat

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *